L’alimentation riche en protéines est-elle saine?

L’alimentation riche en protéines est-elle saine?

Ma réponse est simple: Non, l’alimentation riche en protéines n’est pas saine. C’est pourquoi, je vais vous le démontrer ci-dessous.
Tout d’abord, je vais vous parler plus en profondeur de la protéine. J’aborderai aussi la différence entre la protéine animale et la protéine végétale.

C’est quoi une protéine?

Les protéines sont des molécules biologiques importantes pour notre corps. Elles se composent d’un assemblage de petites molécules, appelées acides aminés. Ces acides aminés sont les blocs de construction des protéines. Vous pourriez alors comparer cela à un collier de perles.
La longueur du « collier de perles » va varier en fonction de la taille des acides aminés. Elle peut aller de 20 à 30 acides aminés pour les plus courtes, à plusieurs milliers pour les plus longues.
La protéine est présente dans chaque cellule vivante de notre corps. Elle se retrouve dans la peau, nos cheveux, nos organes, notre cartilage, nos muscles, nos tendons, mais aussi dans nos ligaments.
Elles protègent et fournissent une structure aux molécules indispensables pour le bon fonctionnement de notre organisme. Ces molécules indispensables sont: les enzymes, les hormones, les anticorps ainsi que les globules rouges et blancs.
Elles fournissent à notre corps de l’énergie. Mais elles ont aussi plusieurs autres fonctions:

  • Croissance (surtout chez les enfants, adolescents et les femmes enceintes)
  • Réparation des tissus
  • Fonctionnement du système immunitaire
  • Production d’hormones et d’enzymes
  • Constitution de la masse musculaire
  • Entretien des tendons

Quand les protéines sont digérées, elles se décomposent en acides aminés. Il existe 20 acides aminés dans la nature, dont 11 sont créés par le corps et 9 sont dit « essentiels » car notre corps ne peut pas les synthétiser. Il faut, par conséquent, aller les chercher dans l’alimentation!

Liste des acides aminés essentiels:

Alimentation riche en protéine et acides aminés n'est pas saine

Les protéines complètes sont issues de sources animales (viandes, poissons, oeufs et produits laitiers). On les dit complètes car elles contiennent tous les acides aminés essentiels.
Les protéines incomplètes sont issues des plantes (légumineuses, céréales, noix, graines et légumes). On les dit incomplètes car il leur manque un ou plusieurs acides aminés essentiels.

Quelles différences entre les protéines animales et les protéines végétales?

Les protéines animales ont été associées à un taux élevé de maladie cardiaque et à une augmentation du cholestérol. Je vous conseille donc de privilégier les protéines végétales.
Réduire la consommation de protéines animales et augmenter la consommation de protéines végétales, chez l’homme, permet de ralentir la progression du cancer de la prostate.
Pourquoi? Car la protéine animale déclenche la libération de l’hormone de croissance et celle-ci favorise ce type de cancer.

Différences entre protéine végétale et protéine animale

Protéine végétaleProtéine animale
La protéine végétale, incomplète, est faible en méthionine et en leucine (acides aminés liés au vieillissement prématuré et au cancer). Mais, en combinant et en diversifiant ses apports entre différents aliments, ces faibles taux seront comblés. Ces aliments sont: les légumineuses, patates douces et céréales complètes.La protéine animale augmente le taux d’insuline et le risque de maladie inflammatoire de l’intestin. Elle altère aussi la fonction des artères et augmente le risque de cancer du colon.
La protéine végétale est moins riche en mauvaises graisses et contient des graisses insaturées, saines pour l’organismeSi elle n’est pas biologique, elle contient des graisses saturées et des toxines (antibiotiques par exemple). Tout ceci va perturber vos fonctions endocriniennes et métaboliques.
La protéine végétale est alcalinicante.La protéine animale est acidifiante. (Plus un aliment est acidifiant, plus il provoque des mauvaises réactions sur la santé).
Retenez que protéine ne rime pas avec viandes, poissons, oeufs ou produits laitiers. 
Les végétaux fournissent autant de protéines! 
La preuve avec cet exemple: 100g de viande apporte 23g de protéines & 100g d'amande apporte 21g.

Les recommandations

Un adulte doit manger environ 0,8g de protéines par kilo de poids. Exemple: une personne pèse 80kg donc elle doit consommer 64g de protéines par jour (Attention, ce n’est pas 64g de viande, mais bien 64g de protéines).
Les adultes très actifs ou qui veulent développer leur masse musculaire peuvent consommer jusqu’à 2,5g de protéines par kilo de poids. Les enfants, adolescents et les femmes enceintes ont aussi besoin de plus de protéines.

À SAVOIR: Si une personne consomme trop de protéines que nécessaire, son corps va stocker cela en graisse.

Grâce à toutes ces informations vous comprenez maintenant pourquoi avoir une alimentation riche en protéines (surtout les protéines animales) n’est pas saine.

Je ne vous conseille pas une alimentation riche en protéines mais plutôt ceci:

  • Diminuez votre consommation de protéines d’origine animale (viande, poisson, œufs, produits laitiers, fromage) à maximum 1 portion par jour.
  • Augmentez votre consommation de protéines végétales (légumineuses, céréales complètes, oléagineux, algues, soja, produits fermentés) de manière à en manger tous les jours et à chaque repas.

Rassurez-vous, diminuer les produits d’origine animale n’est pas dangereux!

L’être humain n’a pas nécessairement besoin de consommer de la viande sauf pour son apport en vitamine B12. Heureusement, le corps n’en a besoin que d’une faible quantité!
Alors comment apporter la quantité suffisante en vitamine B12 dont votre corps a besoin?

  • Une faible consommation de produits d’origine animale (privilégiez alors la viande blanche comme le poulet).
  • Une prise de compléments alimentaires
  • Des produits fermentés (cornichons, choucroute, yaourt, miso,…)
  • Des aliments supplémentés en vitamine B12

La consommation de viande est ancrée dans notre culture…

Elle est toujours vue comme indispensable pour notre corps. Notre premier réflex quand on pense à un repas: « d’abord la viande et ensuite je l’accompagne avec quoi? » C’est une grande erreur de fonctionner de la sorte!
En fait, sa consommation n’est pas le vrai problème. Le vrai problème, c’est la surconsommation et surtout, de nos jours, la mauvaise qualité des viandes.

Si vous achetez votre viande, poisson, oeufs ou produits laitiers, au supermarché, non biologique, ceux-ci contiendront beaucoup de toxines. On y retrouvera des hormones de croissance et des molécules cancérigènes. Mais aussi, une très grande quantité d’oméga 6. Vous vous demandez pourquoi?
Retenez que les élevages bovins sont nourris avec du maïs ou du soja OGM. Les conditions d’élevage sont déplorables et ne permettent pas aux animaux d’être en bonne santé. C’est pourquoi on leur administre des antibiotiques en grande quantité.

Cela semble donc logique qu’une alimentation riche en protéines et surtout animales à chaque repas, provenant d’animaux « malades », n’aura pas un bon impact sur votre santé.
Je pourrais aussi vous parler de l’emprunte carbone que dégage ces élevages, mais je m’égarerais du sujet principal :-)!

Mon but n’est pas de vous faire devenir végétarien, mais bien de prendre conscience de certaines choses. De différencier les apports en protéines (animales / végétales).

Par contre, si vous consommez des produits d’origine animale, provenant d’une filière biologique, où les animaux sont nourris avec une alimentation riche en oméga 3 (par exemple, des graines de lin), cela ne posera aucun souci dans votre alimentation saine et équilibrée que je vous préconise.


Voilà, je pense que j’ai abordé le sujet « L’alimentation riche en protéines est-elle saine? » dans sa globalité. S’il vous reste néanmoins des questions, alors n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires juste ci-dessous.

Au plaisir d’échanger!

Signature Perrine
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! 🙂

10 réponses à “L’alimentation riche en protéines est-elle saine?”

  1. Salut Perrine,

    Super article. En lisant le lien sur le cancer de la prostate et la conso de protéines animales, j’ai de suite pensé à mon père. Il est incapable de faire un repas sans protéines animales. Il a eu un cancer de la prostate il y a qqs années…voilà voilà…

    De mon côté, je mange des protéines animales, mais pas en grandes quantités. Je suis plus tourné vers la viande blanche, la rouge étant super chère…

    Bref, merci pour cet article sur qualitatif !

    a+

    Benoit

    • Coucou Benoît,
      Merci pour ton retour. Je pense que nos parents, font partie de la génération de l’alimentation « industrielle » et malheureusement pour eux, c’est compliqué de faire marche arrière… C’est pareil pour mes parents et surtout mon papa (par ici aussi, soucis de santé avec sa prostate). J’espère que ton papa va mieux. On est entouré par le cancer…
      Mon but: ouvrir les yeux aux gens concernant notre alimentation dite occidentale (produits transformés, viandes ++, etc.) et que nos générations futures en soient conscients et adoptent une alimentation saine. C’est ce que je fais avec mon fils de 15 mois, et moi et mon mari ça nous permet de nous orienter vers une meilleure alimentation, plus saine, plus équilibrée et je l’espère vers une meilleure santé!
      C’est bien d’en mangé peu, j’en mange encore aussi mais très très peu, et si c’est le cas, je privilégie de la viande de qualité (quitte à la payer chère mais vu que c’est rare ça passe) et je privilégie le poulet.

      Encore merci pour ton retour.
      A bientôt,
      Perrine

  2. Magnifique article !
    Je préconise tout ce qui est relaté dans cet article.
    Diversifier les protéines, ne manger de la viande qu’une seule fois par jour et si possible du poulet, que cette viande soit de qualité, les animaux doivent être élevés en plaine air, manger leur alimentation de base, et ne pas croire qu’il faille manger de la viande tous les jours.
    2 journée dans la semaine sans produit animal procure un grand bien pour l’organisme. Cet recommandation, je les pense également pour le lait et les œufs !
    Nos produits laitiers doivent être repensés, diminués et comme pour les animaux, provenir de vaches saines ! Pas de l’industrie laitière ou le lait n’est ni plus ni que de l’eau sucrée bourrée d’antibiotiques !
    Et on applique la même chose aux œufs.
    Merci pour cet article plein de bon sens. 👍🏼

  3. Merci pour cet article très intéressant ! Je suis complétement d’accord avec le fait de réduire la portion de protéine animale (il faut noter également que le corps humain recycle 60% des protéines ingérées) et de consommer de la viande biologique. J’estime que c’est valable aussi pour les végétaux, le mieux c’est le bio ! L’herbicide (glyphosate) vaporisé sur nos cultures de blé, pommes de terre, légumes, fruits… n’a rien de bon pour notre santé

  4. Merci pour ce point de vue très intéressant Perrine, je le partage du coté réflexion. En effet je trouve important de varier les apports et de réduire sa consommation de protéine animal. Cependant je préfère prendre ma viande en circuit court que sur le marché de l’aliment biologique qui est lui aussi à remettre en question bien qu’il y ai de bon côté il est rarement parfait comme veulent nous le faire croire certain loby. Je pense qu’il serait intéressant de traité de ceci dans un prochaine article. Amicalement

    • Merci pour ton retour! Je suis entièrement d’accord avec toi sur le point du vue du circuit court, si possible biologique également. C’est certain que le terme « bio » n’est plus très sure. Je ne manquerai pas d’éclaircir ces points dans mes prochains articles, je te remercie d’avoir mis un point là dessus 🙂

Laisser un commentaire